La Papeterie : flower power

Standard

Mon tendre frangin me traite régulièrement de « sale hippie » d’un humour aussi fin qu’anecdotique…
J’assume !
Après les cœurs, voici les fleurs !

I am regularly called a « hippie » by my gentle and lovely brother,
and I don’t mind!
After the hearths here come the flowers!

IMG_3016IMG_3070IMG_3205IMG_3072IMG_3069

Aimez-vous mes cartes ?
Est-ce que vous voudriez en commander si je les vendais?
Quel en serai un juste prix ?

Do you like my postcards?
Would you place an order if I was selling them?
What would be a fair price?

Paix dans vos vies et Amour dans vos cœurs, et réciproquement !
Peace in your life and Love in you heart!i

La Papeterie : un coeur dans la main

Standard

Le cœur,
que vous soyez chrétien, bouddhiste, athée, humain tout simplement,
c’est un symbole qui me semble universel.
Il est structurant dans mes graphismes et mon imaginaire,
il est porteur de mes valeurs !

The heart,
You may a Christian, a Buddhist, atheist, a human as simple as me…
Heart is a universal symbol.
And it has a core place in my inner and artistic world,
It is my core value!

IMG_3071IMG_3018IMG_3019IMG_3017IMG_3204IMG_3012

Peut-être serait-ce une bonne idée de scanner mes cartes non ?
I could consider scanning my cards instead of just taking pictures…

Paix et Amour ! Peace and Love!
Joie dans vos vies ! Happiness in your life!

La Papeterie : maisons suédoises – Swedish houses

Standard

J’essaye de garder le fil de mes cartes, de les prendre en photo avant de les envoyer… Mais parfois j’oublie ! Alors tant pis…

I try to keep track of all the cards I draw, to take a picture of each before sending them, but I am sometimes to  absentminded… Too bad for me !

IMG_3013

IMG_3014

Cette mini-série est toute inspirée de mon Noël suédois et des pérégrinations stockholmoises de décembre… J’ai encore des idées et des envies dans ces motifs, mais il va falloir m’armer d’aquarelle, de beau temps et de printemps !

This short serie is inspired by my Swedish Christmas and the walks in Stockholms museums during th vacantions. I have more in my head but it would take watercolors, nice weather and why not spring time!

Paix et Amour ! Peace and Love!
Sourire et confiance ! Smiling in confidence…

Comme une envie de papeterie – feeling like a paper shop

Standard

Je ne suis pas très conséquente dans ma vie… C’est juste que j’ai trop d’envies, trop de choses que j’ai goût à réaliser, trop de choses que j’ai besoin de faire. C’est bien ce qui me rend vivante, c’est bien ce qui me donne des roulettes supersoniques[1] !

It could feel I lack continuity in my life. There are too many things that are appealing to me, too many things and sorts of thing, that I would like to try out, to which I need to give a chance! And it makes me feels alive, it gives me the energy to go forward, and keep going.

Je ferraille dans mes débuts de professeure des écoles, et… je rêve de papeterie ! Une échappatoire ? Une nourriture[2] autre que celle de mon métier ? Il faut dire que K a planté les graines de cette idée il y a un paquet de temps et à force de les arroser, ça commence à germer sévère ! Comme nous ne sommes pas dans l’hiver suédois, je ne crains pas trop le coup de folie quasi-annuel de février… et même si c’était le cas, ce n’est pas grave ! Laissez-moi vous raconter.

I am currently struggling being a beginner pre-school teacher, and at the same time I keep dreaming of opening a paper shop! Is it pure escapism? Is it food for thoughts outside of my job area? K planted the seed of this idea a while back and it’s been sprouting like in the happiest spring. As I am not undergoing Swedish winter this year, I don’t fear my month of February-madness I had the previous years, and if it would  be so, my project is still pretty cool. Let me tell  more about it.

Lors de ma visite de sauvetage au Village Saint Joseph cet automne, j’ai commencé à créer des cartes de Noël. De cartes en cartes, j’ai envie de faire des carnets. J’ai envie de faire des couvertures de carnet, des blocs-notes, des impressions de cartes, des enveloppes assorties.
J’ai envie de graver des tampons pour mettre sur mes cartes, pour jouer avec les encres… et coller-découper bien sûr ! Ça bouillonne sous mes doigts et dans ma tête, j’ai besoin d’un peu de temps, de matériel et d’expérimentation…

In the autumn, when I was at the Village Saint Joseph, healing and rescuing myself, I started to create series of Christmas cards that they would sale on the local market. The more I created cards, the more I wanted to create, and share them, and expand! I’d love to create notebooks, their cover, matching envelopes, play with rubber stamps, coloured ink… and cut and glue beautiful papers! Ideas are boiling in my hands and in my head, I just need time, material resources and daring to try!
Ce n’est pas incompatible avec mon métier de prof, c’est juste… un extra[3] ! Un plus, une web-boutique pour le plaisir, pas pour la gloire ! Une envie de diffuser, partager…

Voyons voir la liste de ce qui me freine (outre le temps !)

  • Je n’ai aucun diplôme certifiant que je suis artiste, illustratrice ou éditrice, j’ai le syndrome de l’imposteur, de l’imprimeur
  • Je ne connais pas d’imprimeur et les recherches préliminaires sur internet sont mornes
  • Je n’ai jamais monté une boutique sur le web (quoique j’ai eu un site de massages !)
  • Je n’ai jamais organisé une campagne de financement participatif

It is not that I reject my job as a teacher; it’s just a little something on the side. An extravagant project, a web-shop just for fun, not to become rich and famous! I simply want to share the love.
Let’s see the things that are holding me from doing it :

  • I don’t have a certificate, a diploma saying I’m a proper artist, illustrator, an editor or publisher
  • I don’t know any proper publisher and preliminary internet quest is not inspiring (yet!)
  • I never started a web-shop, even though I am seriously thinking of the Etsy platform
  • I never organized a crowdfunding…

Franchement en montant cette liste grossière, en prenant les choses une à une, en demandant conseil aux copains avisés, en faisant marcher le réseau, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas. Peut-être cela ne serait pas prêt pour mes 30 ans cet été[4], mais peut-être pour Noël prochain. Donner un an à un projet, pourquoi pas !

But well, reading this list makes me realise that it is not mission impossible, that I have a network who could give relevant advise. Maybe it won’t be launched for my 30th birthday in July, but it might work for next Christmas. Giving a year to a seed to grow into a solid sprout seems somehow reasonable…

J’ai dessiné plein de cartes de vœux, j’en ai encore racheté des papiers blancs de fibre de maïs…
Pour l’instant je dessine, carte par carte, je les photographie et vous les envoie avec des mots de bonheur dedans…

I drew many Christmas cards and bought more paper made of naural fibers. I draw all the cards from the inspiration of the moment, I take pictures for the blog and sends them to you with all my heart.

J’essaye de penser à tout le monde, et c’est fou tout le monde que j’aime et auquel j’ai envie de glisser de douces pensées ! Si vous craigniez que je vous oublie, que je vous snobe ou que ça ne va pas assez vite, si jamais vous seriez affreusement vexé de ne pas recevoir de carte de ma part… ECRIVEZ-MOI ! Laissez-moi une note, un message et ça sera bien comme ça…

I really try to think of everyone around me, and well, I am impressed by the number of you to whom I want to send my greetings and love. If you’re afraid I’d forget about you, if you would be soooo offended because your mail box stayed empty, please, give me a sign : WRITE TO ME (email is ok ;-) )

Paix et Amour !
Peace and Love!

 

[1] Quand bien même je suis une flemme incroyable et une frileuse avec ça… j’ai dans la tête que c’est incompatible. Madame Parfaite serait-elle en train de reprendre les rênes de mon cerveau ?

[2] Comme s’il n’y avait pas la musique, des copains et de la famille, K et chat, des dessins et collages et…

[3] Des fois que je m’ennuie !

[4] C’est fou ce qu’on se prend le chou avec des dates…

2015-2016 ; à quand l’œil du cyclone ?

Standard

J’ai du mal à regarder 2015 comme une seule année, avant même d’avoir trente ans pour 2016, j’ai l’impression d’avoir vécu un siècle et d’en avoir pris pour mille ans.

J’ai fait le grand-écart, nous avons fait le grand-écart. La liste de nos réalisations est impressionnante, à la mesure de celle de nos heures de travail. Plaisir aussi, avec des amitiés heureuses, des voyages épatants.

2015 : un concours chacun, une réussite chacun, deux déménagements, Islande, Angleterre, Kirghizistan, trop d’allers-retours Paris-Stockholm, du boulot en montagnes, de nouvelles études fois deux, une chatounette qui égaye la vie, deux nouveaux tatouages… J’ai l’impression d’avoir aperçu l’oeil du cyclone au cours de mon été-fantastique avant de replonger dans une tourmente toute renouvelée à la rentrée de septembre.

Quand finira la tempête ?

Pour l’année 2016, nous nous sommes souhaités de l’harmonie, de l’amour, de la tendresse, de la confiance, de la joie… Nous nous sommes souhaités d’obtenir les diplômes pour lesquels nous nous plions en quatre et plus, nous nous sommes souhaités de continuer de voyager et de faire de belles expériences.

voeux pour 2016

C’est compliqué tout cela, car ça n’implique pas une année 2016 où nous ferraillerions moins, où nous lèverions le pied, où l’on se reposerait sur nos lauriers. De coup de collier en coup de collier… D’avion en avion, d’examen en examen… On fait aller…

La prochaine fois que je vous parlerai de changer de métier et de reprendre des études, rappelez-moi combien c’est pénible au quotidien ! Même si on espère tous très fort que le jeux en vaut la chandelle évidement…

Je vous souhaite une belle année 2016,
qui laissera des heureux souvenirs,
une année ponctuée de grandes joies et petits bonheurs,
une année où, même les jours gris,
vous garderez la paix et la confiance au creux de vos cœurs !

Inspiration nordique

Standard

De retour dans mes pénates pour Noël… Cosy chez moi, un peu bohème un peu artiste (j’aime bien me reconnaître dans les galeries d’images comme celles là !), avec mon homme et mon chat.
J’inspire quand je passe le pas de la porte, je suis bien, assise dans mon salon. Tissus du monde, meubles chinés, tableaux de gens aimés, inspiration et joie de vivre dans chaque détail…

Je ne fus pas la seule à débarquer à l’orée de Noël : nous le fêtâmes en famille avec le Papounet, la Mamounette et le frangibus. L’occasion était trop belle pour se transformer en touriste et visiter ce que Stockholm recèle de chouette en cette saison, en attendant la neige.

Le Nordiska museet faisait donc partie de ces lieux que je n’avais pas encore visité après toutes ces années. La faute aux 100 sek de prix d’entrée ? Une résistance culturelle vaine ?
Et voilà qu’en ces jours où je suis en manque de Scandinavie, ce fut une expérience épatante, un vrai paradis ! Je suis immensément plu dans les salles vouées aux arts populaires. Mordue que je suis de broderies, de tissus, de beaux objets ouvragés à la main, j’ai été gâtée, inspirée, ravie ! Je me suis retrouvée dans ces objets, j’ai trouvé comme un miroir à une de mes formes de créativité.

Nordiska_folkkonst_sac brodé à pompons

un faisan pour balançoire

 

 

Nous sommes aussi allés à Skansen, éco-musée où sont présentés des maisons traditionnelles de toute la Suède, des animaux nordiques et des vieux métiers. Tout comme au Nordiska, j’ai adoré voir les vêtements traditionnels si finement dorés, les peintures murales des maisons, les beaux objets en matière brute…

musigt fika

Fika (=viennoiseries + thé ou café) à la chandelle pour mieux s’accomoder du froid mordant

maison d'époqueJolie maison rouge Falun en passant

l'ami élanNotre ami l’élan – le cousin de celui qui a fini dans notre assiette pour le réveillon

Je fus néanmoins bien contente de retrouver le confort moderne de mon chez-moi, avec électricité et chauffages en ces temps où la nuit est si présente…

Il sortira de ces moments inspirants au moins des dessins et des cartes de vœux, à défaut de broderies et de couture… la suite au prochain épisode !