Mantrisse

Par défaut

Prenez des mots au hasard,
Des bouts de phrases,
Mélangez bien et recouvrez de dessin
Énergie vitale,
Déployée en maux de crânes,
Advienne que pourra.
A manger brûlant.

Mantrisse

mantrisse détails

Mantrisse ? L’Interstellar du cinéma est une pâle histoire
comparée au riche univers des planètes de Léo dans lequel je me suis abreuvée
lors de ma dernière escapade…

Inspiration Niki de Saint Phalle aussi.
Cette fameuse expo que je n’aurai pas vue.Mes dessins racontent peut-être moins d’histoires que les siens,
Et mes histoires se noient sous les dessins.
Plus végétales, je ne sais pas par où commencer.

Promenade en forêt avant la neige, avant la nuit…

Par défaut

2014-12-14 16.46.53

2014-12-14 16.57.06 2014-12-14 16.59.28 2014-12-14 17.47.01 2014-12-14 17.22.15 2014-12-14 17.01.54

Évidement nous vivons prêt d’une forêt, évidement nous vivons prêt de l’eau…

Nous sommes en ville, pourtant nous pouvons marcher vingt minutes dans la forêt sans rencontrer âme qui vive.

L’occasion de se transformer en tree-huger, d’aspirer le calme, les odeurs d’hiver et de prendre de jolies photos…

Une adoption simple et plénière

Par défaut

Certains adoptent des chats, des chiens, voire des enfants… Quant à nous, rien de tout cela (ou ceux-là ?).

Nos élans de générosité sont nettement plus terre à terre. Ce samedi soir, en rentrant de la gym et des courses, nous l’avons vu là, abandonné dans le « magic corner » du hall de notre immeuble. Ni une, ni deux, nous avons remonté les courses, redescendu quatre à quatre et avons continué notre entraînement du jour par un exercice pratique de coopération intitulé « montée de canapé assisté d’ascenseur » (faut pas déconner non plus).
Notre nouveau protégé n’est pas de ceux pour lequel nous aurions versé trois kopecks. Notre ancien repose-fesse en chef venait lui aussi d’un coup de chance, et, pour l’équivalent de 10 euros, rentrait parfaitement dans un précédent terrier. Amis des petits espaces, confort précaire-mais-confort-quand-même, ses coussins-casse-gueule et son format pour hobbit commençaient à me sortir légèrement par les yeux. Je résistais, nous résistions : pas avant le prochain déménagement (eh oui, on espère toujours que le prochain sera le bon), on investira dans un qui nous plaira vraiment beaucoup, un beau canap’ vintage et confort, lignes claires et belle couleur…

Et puis voilà, aussitôt vu aussitôt adopté. Son cuir noir promptement recouvert de mon grand tissu rouge à fleurs colorées, gros coussins, une bibliothèque de bougée plus loin, et il se fond dans le décor. Nos fesses nous disent merci…

 

Par défaut

Journée venteuse
décoiffe joyeusement le matin
Journée pluvieuse
assombri l’âme de l’après-midi

Sentiment d’impasse
au milieu de l’Océan
Je suis à mon but
vis ma destination

Seulement ce chemin balisé m’exaspère
Trop étroit pour les dimensions de mon Univers
Conflits d’intérêts, rigidités encorsettantes

Paradoxe permanent que de vouloir rentrer par la fenêtre de ce système qui me hérisse
L’Anar-En-Moi gronde et grogne
Voudrait tout révolutionner avant même d’être parvenue à infiltrer
Cassage de gueule et avis de tempête

S’agirait-il de renouveler mes options ?

CIMG3719

Aie confiance Etoile
Ce qui est aujourd’hui révoltant
insupportable, over-chiant,
Quand tu le vivras titulairement
Tu le magnifieras, tu en feras une œuvre d’art

Si tu te braques alors que tu n’as qu’une paire d’arpions engagés, tout se mettra à capoter,
le vent tournera
tu seras toute nue au milieu du Grand Rien

Tu as pris le parti du risque et des sentiers de traverse, tu fais le choix du bonheur et de croire en ta chance
en ton intention-passe-partout
Laisse-toi porter par l’énergie positive, accueille tes doutes et sublime les. Tes efforts quand tu y crois très fort valent toutes les lettres de motivation à destination des Etoiles.

smile breathe and go slowly