Les Déferlantes de C.Gallay

Par défaut
Les Déferlantes de C.Gallay

Les Déferlantes

de Claudie Gallay

Cadeau de CGC, un petit air d’Océan et de tempête océane au milieu de l’hiver suédois…

Oserai-je dire que Claudie Gallay est ma nouvelle Anna Gavalda ? Les tenants de la littérature classique me fusilleront peut-être, mais voilà un roman qui m’a emporté (comme une déferlante ?), m’a séduite, bref m’a beaucoup plu !

Je ne m’étendrai pas sur l’histoire elle-même  car la dévoiler serait peut-être déjà trop en dire. Le cadre parlera de lui même : un bout du monde (qui ressemble fort a mon bout du monde Presqu’ilien), résolument tourné vers la mer, vit au fil des naufrages et des noyés. Une femme fraichement arrivée passe ses journées sur la lande à compter les oiseaux de mers et observe tout autant les gens du village  par le prisme de ses propres douleurs.

Les angoisses de mort et de disparition, la quête de l’autre, de celui qui manque, tout cela tourmente les âmes et creuse les ventres des femmes, fascine le lecteur(trice). Plus que de contempler de l’extérieur, ces détresses et ces questionnements trouvent écho et se partagent…

Suis-je assez énigmatique tout en en disant assez pour éveiller votre curiosité et vous donner envie de lire ?

Et vous, qu’en pensez vous ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s