Décembre à Rome, 6

Par défaut

Mardi 21 Décembre

Vacances moins 24h ! Nous travaillons pour de vrai le matin, depuis la maison, puis nous éclipsons l’après-midi… Nous passons tout de même par la FAO, histoire d’imprimer nos billets d’avion et casser la croute avec vue sur les thermes de Caracalla et Saint Pierre, on ne s’en lasse pas. Nous décidons de nous rendre a la « Piazza di Spagna » supposée très belle et tout le tintouin. Sur le chemin, surprise surprise, nous nous arrêtons devant des ruines assez impressionnantes et… la colone de Trajan ! Le nom m’était familier, mais je ne savais même pas qu’elle était a Rome, ni qui était Trajan, mais ca c’est une autre histoire. Nous avons finalement commence notre virée touristique par la belle Colonne, qui est l’air de rien un chef d’œuvre d’architecture. C’est une haute colonne où s’enroule des bas reliefs relatant l’épopée de Trajan ou une histoire comme ca. Vu d’en bas, rien d’extraordinaire, mais en fait la colonne s’élargie en montant en hauteur, le « ruban » du bas relief s’élargie aussi, si bien que l’effet de perspective est annulé et le spectateur n’y voit que du feu. Bluffant !

Le trajet vers la Piazza di Spagna était un peu pénible : la promenade du guide passait par les rues commerçantes ultra bondées à l’approche des fêtes. La rue donnant sur la place se caractérise par une enfilade de boutiques de luxe qui attirent une foule massive. La place en elle-même est un lieu de rendez-vous et de rassemblement à l’ambiance conviviale. De toute façon, j’ai l’impression qu’à Rome l’ambiance est conviviale à chaque coin de rue !

La sculpture qui orne la place ne nous a pas transcendés (nous ne l’avons même pas prise en photo) elle est attribuée au père du Bernin et représente une sorte de barque qui prend l’eau – je suis un peu réductrice, mais l’essentiel est dit. Finalement le plus marrant fut quand j’ai bloqué la circulation automobile pour prendre en photo une jeune asiatique qui voulait qu’on lui tire le portrait. Ben oui, je n’allais pas lui faire une moche photo non plus ! Bref, nous avons traversé la foule et gravi les marches qui mènent jusqu’à l’église de la Trinita dei Monti qui se veut majestueuse, en encore une fois l’effet était raté. Certes il y a de la compétition à Rome, mais le lieu aurait voulu être un Montmartre couronne du Sacré Cœur et c’était nettement moins impressionnant. N’allez pas croire que j’étais de mauvaise humeur, au contraire ! Je me suis tout de même pris le chou avec un type. Soit disant parce qu’il ne reconnaissait pas le langage dans lequel nous parlions (français patate !) il a absolument tenu à deviner la nationalité de K. Evidement il n’a pas trouvé, et après avoir argumenté pour nous convaincre que K était chinois, ou japonais, obligé, j’étais à deux doigts de lui arracher les yeux. Tout cela dans la joie et la bonne humeur bien sur ! Nous avons néanmoins profité de la vue sur Rome et avons marché jusqu’à la Villa Médicis ; j’aimerai bien la visiter un jour, c’est un peu un temple de la culture et de création artistique, tout ce que j’estime le plus… Nous sommes redescendus jusqu’au Tibre avec la nuit sur nos talons. Nous sommes passés devant le Palais Borghèse, typique de la contre-réforme et donc très gris, très sobre, sans ornements ni fioritures, un peu triste même. Pour nous venger nous sommes rentrés dans la Basilique Saint Carlo al Corso. Enfin du beau, du vrai, du qui prend aux tripes, décroche la mâchoire et vous met à genoux, oui tout ca d’un coup ! Et après avoir eu le souffle coupé, je respire mieux, je m’inspire et me ressource. Les mots semblent toujours trop faibles pour décrire la composition des marbres, l’élégance sublime des sculptures, l’art de la courbe… l’essence de l’art baroque !

Et puis comme je n’étais pas encore tout a fait en vacances, nous sommes rentres tôt, histoire que je finisse d’écrire et envoie un dernier essai.

Publicités

"

  1. C’était plutôt le 21 décembre je suppose, mais tout le monde l’aura compris.
    Nous avons quelques photos de la Villa Médicis côté jardin à te montrer à l’occasion : un régal (les vues, pas les photos …) On peut, je crois, visiter le dimanche matin (c’était du moins ainsi il y a deux ans …).
    A propos de régal, tes carnets méritent le plein d’étoiles.

  2. J’ai modifié le mois, tête de linotte un jour et toujours !
    J’ai vu qu’il y avait différentes visites organisées dans la Villa, c’est avec un guide, donc d’autant plus intéressant, mais contraignant.
    Je me dis que d’ici mai nous prendrons bien le temps d’y aller ! Quoique a force de se dire que l’on a du temps, on ne va jamais visiter le Colisée !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s