Les pleurs d’Alma

Par défaut

Lorsqu’Alma arrive, elle dort. J’ai rarement vu cette enfant dormir, sa mère aussi. Le boucan du café, les odeurs de nourriture et les courants d’air n’y feront rien. Alma a décidé de dormir et ne déjeunera pas avec nous. Les bébés et les horloges ne font pas bon ménage. Et l’université ne connaît pas l’heure des bébés.

Babysitting occasionnel, échange des rôles : je pouponne, elle étudie. « Au revoir mon bébé, Maman va l’école et revient bientôt, Olivia va s’occuper de toi. » Alma a été réveillée et est de mauvaise humeur. Elle regarde sa mère s’éloigner, me regarde, son visage se concentre, se contracte, tourne pivoine. Hurlement de détresse. Son petit corps se tend et se tortille de fureur. Je n’ai pas mon permis poussette et elle glisse inexorablement. Est-ce moi, elle ou la poussette qui a un problème ? Je promène le bébé hurlant. Son bonnet ne cesse de lui tomber sur les yeux. Je m’arrête, remonte le bonnet. Nous repartons, elle hurle. Arrêt technique: j’essaye de reconstruire le puzzle de la poussette en 3 dimensions. Elle hurle. Cinq mètres plus loin je la redresse, remonte son bonnet, remet ses moufles qui tentent de s’évader. 10 minutes en solitaire sont 30 minutes en poussette. Le temps ne fait rien a l’affaire, sa détresse ne s’apaise pas. Je peux être douce, gentille, prévenante, parler, chanter, la prendre dans mes bras, je ne suis pas sa mère. Elle ne mangera pas, ne boira pas, ne dormira pas, ne jouera pas. Elle pleure. Parfois elle fatigue, esquisse un soupir, et repart de plus belle. Elle souffre et je suis complètement impuissante face à sa détresse. Cela me rend triste. Puis-je expliquer à ce bébé suédois qu’elle a le choix de s’accommoder de la situation et d’arrêter de souffrir? Son désarroi devient mon désarroi.

Deux heures et demi qui ont rempli ma journée. La maman est revenue, Alma a mangé avec appétit, a joué, a rigolé. Elle ne m’a plus regardé d’un air outré mais m’a offert ses grands sourires qui me charment tant.

Nous sommes réconciliées, je suis épuisée.

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s