Ma Banlieue

Par défaut
Ma Banlieue

C’est une nouvelle banlieue que je traverse tous les matins.
Nous sommes au Nord de la ville, ça veut dire que nous sommes dans la partie chic de Stockholm, mais on tire vers l’Est, c’est déjà plus « immigré ». Sollentuna a sa fracture le long de la voie de chemin de fer : d’un coté, les maisons individuelles de suédois au bord du lac, de l’autre les barres HLM pour migrants. J’habite du coté HLM, mais un peu plus loin, dans un pâté avec des maisons, prêt d’immeubles neufs et proprets.
Aller à mon bureau est une nouvelle source d’aventure. Je mets entre 30 minutes et une heure, cela dépend si je suis stratégique dans mon choix de bus, trains et horaires. Quand je suis fatiguée et que je fais tout de travers, je mets une heure. Hier soir et ce matin pendant mon heure de bus(s), j’ai eu l’occasion de voir les méandres de la frontière chic/pas chic, suédois/immigrants. Le béton n’est jamais bon signe et le lac appelle la prospérité.
Je suis moi même migrante mais vit de l’autre coté de la barrière. Je parle bien moins suédois que ces gens la, mais j’ai l’allure qui sauve, je n’ai pas l’air exotique, parisienne franchouillarde tout au plus. En apparence, je ne mets pas l’identité suédoise en danger, pourtant je suis celle qui ne cherche pas à s’intégrer, qui ne fait pas d’effort de langue ou de culture. Depuis le premier jour je ne compte pas rester en Suède, pourtant c’est bien mon troisième hiver et il y en aura d’autres à la clef. J’ai pour excuse d’apprendre le russe et le morri plutôt que le suédois ; chacun ses priorités, encore faudrait-il que j’ouvre mon manuel de russe, mais ca c’est une autre histoire…
Je ne connais ma banlieue que de nuit, je ne connais que le trajet en 9 minutes 30 secondes qui me mène de la maison au train ou au bus. Le centre ville a été refait a neuf, il paraît que le centre commercial est très sympathique. Sauf que je ne suis pas présente pendant la journée, ni le week-end, et quitte à être en Suède, j’ai mes repères dans Stockholm même (souvenez vous de mes péripéties de boulangerie et de pain au chocolat).
Prendre le temps de découvrir l’Univers au pas de sa porte plutôt que d’explorer le monde ? Il ne semble pas que cela soit mon fort… a moins qu’il y ait du soleil !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s