Règles de survie en ménagerie

Par défaut
Règles de survie en ménagerie

Quand on vit en communauté avec des étudiants – les mâles surtout, mais les filles peuvent aussi vous en faire voir de toutes les couleurs – les règles et standards en matière de ménage et de propreté changent drastiquement. Les règles de survie sont: de ne pas s’énerver, de ne rien attendre de personne, et de nettoyer quand on est incommodé. Ce n’est pas le fonctionnement idéal d’une communauté, mais c’est réaliste, et c’est l’expérience qui parle. Peut-être vis-je depuis trop longtemps en communauté avec des étudiants… Récemment j’ai vécu seule dans la grande maison pendant plusieurs mois, et à dire vrai, je nettoie quand je vois la crasse et que ça me dérange, et je me porte très bien comme ça.

Et voila que ma grande maison est envahie, d’abord un Nigerian-Allemand avec sa copine qui vient de temps en temps, un Brit’ tout jeunot qui découvre Stockholm avec son Papa, une Ougandaise de passage pour une conférence. Avec tout ce petit monde on est en rupture de stock de PQ en un rien de temps !

Quand le Nigerian-Allemand s’est installé[1], sa copine s’est emparée de tous les instruments et produits de ménage et a fait un malheur dans la salle de bain et la cuisine…  23h. J’étais choquée, presque offensée, bien que je sache pertinemment que cela ne serve a rien. J’ai trouvé cela intrusif (l’odeur du chlore de piscine n’est pas des plus neutre…). Je suis dit que peut-être était-ce leur moyen de s’installer, de s’approprier l’espace, qu’ils allaient se calmer…

Mais « la copine » ne voit pas les choses du même œil que moi… Ce matin j’entends bien le branle bas de combat dans la maison, et reste d’autant plus à lire des BD dans mon lit… Quand l’envie de faire p*p* se fait trop pressante, je tente une incursion hors de mon antre, mais pas de bol je me fais coincer : entre les post-it qui disent « please clean after yourself » [nettoyez après vous] dans la cuisine[2] et « la copine » à pied d’œuvre, je suis cernée. Elle me chope et me dit que je devrais plus nettoyer la salle de bain, parce que franchement c’est dégoûtant. Je suis bien embarrassée par ses reproches parce que oui, je songeais pour de vrai à nettoyer la baignoire le jour même[3], mais essaye de lui faire voir l’optique estudiantine dans laquelle je me trouve, sans oser lui dire que c’est pas forcement a moi de faire le ménage si on est tant dans cette baraque – genre son compagnon aussi pourrait s’y coller. Je comprends mieux quand il dit à toute heure du jour que c’est un important d’avoir une femme a la maison[4] . La voila qui part au quart de tour sur tous les germes qui pourraient bien lui donner des infections[5], et que la cuisine tellement crade qu’elle ne peut pas y cuisiner[6]. N’empêche que je me sens franchement embarrassée, coupable pour ce que je ne pense pas avoir fait de mal, et pire, jugée de crasseuse ; quand quelqu’un qui n’habite pas chez vous vient faire le ménage de manière unilatérale, ce n’est pas un compliment. D’ailleurs je me justifie sans cesse dans cette note, c’est bien là la marque de mon embarras. Résultat, je n’ose sortir de mon antre, je n’ose aller dans la cuisine alors que mon estomac commence sérieusement a se plaindre… Je fais quoi maintenant ?

Est-ce que nous n’avons pas du tout les même standards ou bien me faut-il changer de lunettes ? Les copains, la famille, vous qui êtes venus chez moi : avez vous souffert d’horripilation ou bien ça va ?

Mais vous savez quoi ? Eh bien dans une semaine nous déménageons, et cette fois, bien que nous habiterons encore dans un logement aux proportions de coquille d’escargot, il n’y aura plus personne sur notre dos, plus personne a qui rendre des comptes, mis a part notre sens de l’hygiène personnel, mais on est bon copain ! Je renonce à une belle et grande cuisine pour une non-cuisine-où-je-vais-devoir-ranger-ma-cocotte-minute-dans-la-salle-de-bain-tellement-il-n’y-a-pas-de-place, mais je m’en fous ça sera chez nous !!!!

Bon dimanche !


[1] le même jour que l’arrivée de K, vive le week-end en amoureux…

[2] Oui, il restait quelques miettes de pâte a tarte sur la plaque a induction, je plaide coupable pour si peu

[3] Mais j’avais nettoyé les chiottes la veille

[4] Pour l’aider a porter les courses ?!? ahhhhh, pour faire bobonne et le ménage…

[5] Bof, je suis en pleine santé merci bien.

[6] Ah bon ? ben, moi je ne la trouve pas crade ma cuisine, a part un coup de balais, tout va bien ! Et puis comme je suis bien la seule à me soucier de sortir les poubelles, je n’ai rien à me reprocher !!!!

Publicités

"

  1. Je ne dois pas etre une bonne reference vu que Max vient de passer la journee a faire le menage ds tout l’appart a se plaindre de mes cheveux et autres petits tas qui se forment ds les coins. Je suis comme toi, j’avais bien envisage de faire le menage parce que ca commencais a me deranger /et puis je voulais que ce soit propre) mais un arrivage de bon livres a vite relegue le menage a « plus tard », du coup lui ca le derange vraiment (ou est ce son instinct de protection qui sevit…) et il astique.

    Bon pour ma part, mais mes references et standarts ont nettement evolues depuis 3 ans de colloc, je trouve que tu fais partie des tres acceptable et pour ce cote je pourrais partager les chiottes avec toi!!

    Gros bisous et a bientot ds tes chiottes (par contre je reclame le PQ!)

  2. ok ok pour le PQ… j’ai été prise de court ! Mais promis, le week-end prochain il y en aura pour astiquer les derrières de tout un régiment !
    Je te connais bien me mode: si les coins en veulent, il faut qu’ils s’approchent….
    Gros bisous et bon courage a Maxou pour son astiquage intensif ! Il peut aussi venir chez moi s’il veut !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s