Arroser ses graines de Bonheur.

Par défaut

Au mois de juillet dernier, il y eut aussi ça :

Avec ce loukoum là :

Dans cette ambiance ci:

Avec des fleur comme ça partout partout partout partout.

Je vous avais déjà parlé de Frere Doji, cette fois je suis allé voir son maitre : Thich Nhat Hanh, dit Thây Nhat Hanh, dit Thây (maitre).

Thây est un petit monsieur qui ressemble étrangement a maitre Yoda, et il se dégage de lui une immense bienveillance, une infinie compassion, un calme absolu. Il est une force tranquille, quelqu’un qui n’a pas besoin de parler pour se faire entendre, quelqu’un qu’il suffit de regarder vivre, marcher pour comprendre la profondeur de son enseignement.

Loukoum et moi avons séjourné une jolie semaine au Village des Pruniers, avec les nonnes du hameau nouveau, dans un cadre familial et chaleureux. Loin d’être une retraite silencieuse, nous avons rencontré nombre de joyeuses personnes très intéressantes, beaucoup partagé, ri, chanté, et fait rayonner le bonheur autour de nous.

Je ne savais pas combien il pouvait être ressourçant d’être entouré exclusivement de gens qui se veulent du bien mutuellement, qui font preuve de patience et de tolérance, qui sont bienveillants et sereins. Pas de grimaces ou d’agressivité, mais des sourires et des rires à la pelle. C’est la non-violence au quotidien, la preuve que le genre humain peut vivre en communauté sans taper sur ses voisins, sans se faire de mal tout seul et mutuellement.

Cette semaine m’a aussi permis d’approfondir grandement ma pratique de méditation. La pratique de la Pleine Conscience n’est pas seulement une affaire d’assise sur le coussin à 6 heures du matin[1]. C’est une pratique de chaque instant, de chaque respiration et de chaque pas, de chaque pensée et de chaque action. Etre pleinement à ce que l’on fait, ici et maintenant. Tout simplement, et pourtant ce n’est pas simple. J’ai tendance a passer ma vie perdue dans mes pensées, absente au bonheur de la marche et de l’espace autour de moi, je suis une grande réalisatrice des films de ma vie, je passe la plupart de mon temps a rêver éveillée… Si je rêve je ne suis pas vraiment là. Et si je vous raconte cela, c’est que je sais pertinemment que nous sommes fait de la même chair, et que nos cerveaux sont tous des champions de la fuite en avant, du retour en arrière, de l’imagination-qu’importe-tant-que-ce-n’est-pas-dans-le-présent. Et pourtant, c’est une grande plénitude de se sentir vivant à chaque instant, d’admirer les beautés de la vie en soi, autour de soi, de se sentir dans le paysage, imprégné et ouvert à la vie autour de nous.

Alors, le matin quand je me réveille, je sais que j’ai 24h toutes nouvelles devant moi et je fais le veux de les vivre pleinement, en posant sur le monde les yeux de l’amour. Voilà ce que je me dis tous les matins avant même d’ouvrir les yeux, parce que être en unité avec le monde me permet aussi d’être plus tolérante et patiente, enthousiaste et affectueuse, avec mon prochain mais d’abord avec moi-même…

Je ne sais ce que vous ferez de ces quelques lignes, mais si vous voulez entendre la version de Bouddha de ce que je raconte, c’est ici (Sur les traces de Siddharta, de Thay)

Si vous voulez lire les origines de cette pratique et oh combien la pratique de la pleine conscience est d’actualite pour le travail social et la paix dans le monde c’est par la (la force de l’amour de soeur Chan Khong)

Et enfin si vous voulez juste vous initier a la pleine Conscience, tout simplement c’est ici (le miracle de la pleine conscience de Thay) !

Bonnes lectures !


[1] Même si c’est surtout avec cette pratique que je me suis réconciliée !

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s