Diamants dans l’herbe encore verte vers mi-nuit tombée…

Par défaut

Diamants dans l’herbe encore verte vers mi-nuit tombée

Saisissent le regard

Scintillent, précieux a mes yeux

Manas* veut les saisir,

Manas voudrait l’éternité

Mais glaçons de nuit sont eau le matin

Les nuages gris libèrent des flocons blancs

Qui flaquent en boue-illi

Devenus gris dans un paysage monocorde, monotone

Le soleil ne se lèvera pas aujourd’hui

Et l’herbe sera moins verte demain

Cette journée porte-elle vraiment les graines du printemps ?

 


* Dans le Bouddhisme, Manas n’est pas un valeureux guerrier Kirghize, mais ce qui en nous est toujours en quête du plaisir et qui cherche à éviter la souffrance, qui est avide et pas très Bouddha… en gros !

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s