Je préfèrerais encore écrire des sonnets

Par défaut

Et il y a des après-midis où il fait déjà nuit noire, et où l’on se demande ce que l’on fait de sa vie. En train de lire et relire les commentaires de commentaires sur un maigre article de débutante. La dite auteure principale en vient même à douter de la validité de son récit.

Est-ce cela mon apprentissage pour encore 3 ans ? Apprendre la patience et l’humilité. L’art de l’article scientifique est aride. Style oh combien impuissant à réveiller son lecteur et à allumer une lumière d’intérêt entre ses deux neurones ? C’est le cauchemar de la gribouilleuse. Je préfère encore écrire des sornettes et des sonnets. Je vais me faire fabliote.

Publicités

"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s