Dans la ville des veuves intrepides

Par défaut

Si vous connaissez Garbriel Garcia Marquez, vous allez aimer. Et même si vous ne le connaissez pas, vous aimerez aussi. Ce n’est pas difficile, il suffit d’ouvrir la première page et de commencer à lire; pour ne plus s’arrêter. « Dans la ville des veuves intrépides » est plus qu’un roman de Colombie, plus qu’un roman d’une interminable guérilla où les méchants sont aussi méchants que les méchants (quiconque porte une arme au poing ne saurait vraiment être gentil et pacifique), et plus qu’un roman de misères de la guerre et de veuves éplorées. Un jour, la guérilla passe par le village de Mariquita, et rafle tous les hommes, ou presque. Restent le curé, un garçon déguisé en fille et un homosexuel notoire joliment appelé « l’Autre Veuve ». Et un village qui sombre dans ses ruines, sa misère et sa crasse – et sa seule vache nommée Pérestroïka ! Les veuves sont effondrées comme leur maison, amorphes, sans vie. Les jeunes filles tournant vieilles jouent aux putains pour se déflorer, s’aigrissent avec le temps et leur frustration. Les plans de sauvetage de l’imposante et (presque) auto-désignée Madame Le Maire, penchent souvent plus du côté de la catastrophe intégrale et de la mort certaine que du sauvetage. Pourtant malgré les calamités, les idées incongrues et les échecs retentissants, l’histoire reste drôle, enlevée, cocasse même. Et en même temps l’issue est reste incertaine, effondrement inéluctable ou folie utopique ? Jusqu’à la dernière page, le doute persiste…

C’est aussi l’histoire de femmes qui s’émancipent des contraintes de leur tête, une histoire de tolérance, de femmes qui osent aimer des femmes et des hommes qui assument une autre identité. C’est l’histoire d’un autre possible, de détermination. C’est une histoire qui raconte aussi les horreurs de la guerre, des récits de combattants ponctuent les chapitres dédiés a Mariquita. C’est avant tout un très bon roman, du genre qui fait sourire sans être niais, du genre que j’ai envie d’avoir a tour de bras pour le faire partager a tous ceux autours de moi !

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s