modèle vivant : la fille dessinée sur un fil…

Par défaut

 

Cette fois-ci l’objet de l’exercice était de ne pas décoller le crayon entre le moment de l’observation et celui du dessin, de dessiner très lentement, sans esquisser, suivre les lignes du corps tout simplement. Beaucoup des autres étudiants ont détesté cet exercice, mais moi je m’y suis plu j’aime le côté net et tordu à la fois !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s