la dame aux rideaux

Par défaut

 

Ma première peinture de modèle vivant… La prof me taquine en disant que je préfère peindre les tissus au modèle, ce qui n’est pas faux… Rendre un corps humain, la chair par la peinture, est de loin l’exercice le plus difficile réalisé jusque là ! En peignant cette jolie jeune femme, je suis passée de moments où j’allais m’envoler, inspirée, à la frustration la plus brute et vilaine, du mécontentement acharné à la satisfaction facile ; un grand chamboulement émotionnel où je me suis aussi libérée des remous professionnels. Un grand n’importe quoi donc.

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s