Après la tempête…

Par défaut

Hier, il a soufflé fort toute la matinée et l’après-midi sur Stockholm, les bureaux étaient déserts, les quelques présents se sentaient comme des survivants ayant bravé la tempête. Des histoires circulent : plus de 4 heures de train entre Stockholm et Uppsala (qui se fait en une heure en temps normal)…

CIMG5859

En sortant du bureau, la grande route, si embouteillée en heure de pointe, est vide de voitures. Pas de traces de pneus de bus dans les 40cm de neige accumulés à l’arrêt, pas de bus donc. Je profite de la température clémente (seulement -3 degrés), du vent qui s’est calmé et surtout du silence feutré pour entamer une longue marche dans la ville aux airs d’apocalypse blanc.

CIMG5860

Les plus étonnants sont les vélos laissés par leur propriétaires, ensevelis sous la neige, comme disparus ou en voie de l’être… On croise encore quelques cyclistes aux pneus cloutés qui roulent dans la neige. Je les envie un peu, mais des pneus à neige coûtent plus cher que ma vieille bécane adorée, que je me suis de toute façon faite piquer !

CIMG5863

CIMG5866

Les escaliers deviennent calvaires sous la neige, et cela ne s’arrangera pas avant le dégel… en Mars !

CIMG5869

CIMG5885Pour la petite histoire, comme je transportais mes précieuse sculptures en sortant des beaux arts, j’ai préférer descendre les escaliers sur les fesses. Ce n’était vraiment pas le moment d’expérimenter la première chute de la saison !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s