croquis d’argile

Par défaut

CIMG5911

Faire un croquis de modèle vivant au crayon, c’est entre une et vingt minute minutes: entre quelque lignes esquissées suggérant un corps et une posture et un joli dessin bien d’aplomb. Un croquis de modelage, c’est comme des esquisses préparant une peinture : une mise en bouche du corps et des postures, comme un étirement du bout des doigts… Sauf qu’en modelage, vingt minute d’argile valent cinq minutes de dessin…

CIMG5912

Au fil des minutes, les doigts se délient et j’ai retrouvé les sensations de l’argile, le corps prend forme et la posture se dessine. Il ne s’agit pas ici de détails mais d’une impression, d’une expression, comme un aperçu…

CIMG5915

CIMG5914

Donner de la couleur à ces petites sculptures est une autre paire de manche. Si le poivron bleu et or s’est imposé comme une évidence, le choix du rouge brique puis du jaune fut nettement moins immédiat. Toujours est-il que la méthode de peinture vaut la peine d’être décrite : c’est un mélange de pigment (jusqu’ici quoi de plus normal) avec de la crème à cirer transparente ! Même si ma petite dame rouge a séché pour une semaine maintenant, elle laisse encore des traces derrière elle, il faut que je la cire une deuxième fois, mais sans pigment cette fois. Le polissage vient d’un sérieux frottement avec des bas de nylons une fois sèche. Il me manque des vieux bas de nylons pour polir ma dame jaune… Que voulez-vous, l’hiver suédois est plus de laine et grosses chaussettes que le bas transparents !!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s