Les massages ne se font pas du bout des doigts

Par défaut

Les massages ne se font pas du bout des doigts. C’est le corps entier qui tangue et qui roule, sur le fil des vagues de l’inspire et de l’expire… Ancrée à la terre, solidement harponnée, mes pieds glissent le long du massé, de la nuque au bassin, sans jamais décoller du sol. Mes mains et mes doigts connaissent leur partition, ce sont mes pieds qui donnent le ton. Un mouvement mal anticipé, je lève la jambe pour rapprocher mon pied, décaler ma posture, alors mon vaisseau se courbe et vacille, la partition s’interrompt. Le temps d’une milliseconde le rythme est perdu et l’enchantement disparaît. La personne allongée le ressent-elle ? Je ne vais pas briser sa bulle une seconde fois pour le lui demander…

Variante

Les massages ne se font pas du bout des doigts. Je suis un maître de Tai-chi et d’escrime à la fois, solidement campée sur mes deux pieds, jambes fléchies et mobiles, hanches balancées et souples. Je ressors des décombres de ma mémoire des rudiments de Charleston et de Boogie pour glisser sur le sol sans à-coups, sans heurts… Parfois mes pieds s’emmêlent, je me tortille comme une anguille sans bouger d’un iota. Mes poignets protestent et mon mouvement perd sa fluidité. Un pas s’impose, une secousse me transperce. La personne allongée le ressent-elle ? Je ne vais pas briser sa bulle une seconde fois pour le lui demander…

Variante

Après une journée entière de massages, j’ai mal aux genoux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s