Ceci fait partie du passé

Par défaut

last PhD day Voici donc une photo prise la semaine dernière, un dernier vestige de ma vie de doctorante, en apnée sous les articles, la frustration de l’écriture et les maux du terrain. Tout doit partir, je recycle le vieux papier, revends les livres, supprime les fichiers, mets les données dans des boîtes… Et je pars sans me retourner.

Une semaine après avoir rompu mon contrat, il ne reste de cette vie là que quelque réminiscences d’angoisse, comme de brusque sursaut post-traumatiques (j’exagère à dessein !): « Mon Dieu, je n’ai rien fichu sur mon doctorat !  Mon Dieu, je n’ai pas été au Centre depuis un lustre ! » Et puis je me souviens que ah non, cela fait parti du passé maintenant, que je n’ai plus à m’en soucier. Un sentiment de liberté, de libération…

Ouf ! C’est promis, je ne vous enquiquinerai plus avec toutes ces histoires. Place au présent maintenant !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s