Un soleil dans ma vie

Par défaut

Depuis le 25 juin, j’ai un résident permanent sur le bras droit. Un p’tit bonhomme de soleil tout en sourire qui restera maintenant à mon côté, comme un compagnon qui rappelle la possibilité de la joie de vivre…
Ce joli soleil à pommettes est un motif dessiné en dix secondes, répété maintes et maintes fois depuis mes années lycées. Compagnon fidèle qui a évolué dans son dessin, mais peu dans son esprit, en tout cas pas dans le mien pourtant changeant.

dessin original copy

L’original, absolument identique !

 

Un an après une longue saison de Difficile & Souffrance, je célèbre ma joie de vivre, mon amour de la vie, mon amour pour ma vie, ma gratitude envers le monde. Cela me saute aux yeux en instants fugaces : je suis tellement plus heureuse maintenant qu’il y a un an ! Le chemin valait la peine d’être marché, je suis fière de moi. Ce petit soleil me rappelle à ce long parcourt depuis l’adolescence oui, aussi bien celle des souffrances, que de leur dépassement, de l’énergie du renouveau, de la célébration des belles et bonnes choses. Pour tous les Himalayas que j’ai escaladés. Au moment de l’encre, tout ceci n’avait pas encore franchi les portes de ma conscience. A posteriori, au moment où j’observe sans me lasser ce visage si familier, je comprends la profondeur de mon acte, la symbolique si importante, le choix opportun du moment et de sa mise en œuvre… C’était ce que je me devais de faire, de m’offrir, mon filet de rappel pour les jours-gris quand le soleil suédois partira éclairer l’autre face du globe, ou quand il y aura de nouveaux jours de Difficile & Souffrance.

tat

Le lendemain, encore un tantinet rouge…

La vie m’a donné une maison blanche qui s’est joliment enrichie de quelques cicatrices au fil des aventures et des saisons (je regarde avec amour celles de mes étés-avec-cousins et griffes-de-chat), je choisis d’y orner d’autres pans de mon histoire qui n’apparaissent que sur le relief de mon âme, de décorer les murs, toujours dans l’amour et la joie… Symboles et motifs sont libres d’évoluer avec le temps, ma lecture évoluera avec moi. C’est la beauté de la plasticité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s