En amour avec Salgado

Par défaut

Il y avait une exposition fabuleuse au Fotografiska museet de Stockholm : Sebastiao Salgado photographiant les espaces les plus intouchés de notre belle planète. Des Grands Nords Sibériens aux Forêts Tropicales, en passant par le Grand Canyon et l’Afrique. Salgado se joue des échelles, proposant pour un même sujet des vues à couper le souffle où les montagnes et les nuages prennent matière, des paysages, des portraits des Hommes, des scènes de vie, des captures animalières… Il saisit un espace dans sa globalité, il le décline avec différentes gammes d’émotions, du spectaculaire-à-couper-le-souffle à la beauté d’un regard ou d’une feuille.

Mon petit téléphone prend quelques photos souvenirs à partager, en attendant d’acheter un jour le livre de Genesis… (Ces ânes bâtés n’avaient pas de cartes postales de l’exposition. J’étais tout bonnement fumasse !)

En commençant par des images chamaniques venant du Nord Canada

2014-09-04 20.50.02

2014-09-04 20.49.54

2014-09-04 20.50.14

Et des pingouins de l’Antartique

2014-09-06 08.54.05

Plongeons nous au coeur des tropiques…

2014-09-04 20.26.29

2014-09-04 20.47.44

2014-09-04 20.47.56

  2014-09-04 20.48.05    2014-09-06 08.54.01

Pour finir en Afrique…

2014-09-06 08.54.45

Je sens piètre ex-géographe ne sachant plus quelles photos appartiennent à quel pays… Il ne s’agit plus d’un voyage de kilomètres, mais ici un voyage qui écarquille les yeux et les émotions…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s