Une adoption simple et plénière

Par défaut

Certains adoptent des chats, des chiens, voire des enfants… Quant à nous, rien de tout cela (ou ceux-là ?).

Nos élans de générosité sont nettement plus terre à terre. Ce samedi soir, en rentrant de la gym et des courses, nous l’avons vu là, abandonné dans le « magic corner » du hall de notre immeuble. Ni une, ni deux, nous avons remonté les courses, redescendu quatre à quatre et avons continué notre entraînement du jour par un exercice pratique de coopération intitulé « montée de canapé assisté d’ascenseur » (faut pas déconner non plus).
Notre nouveau protégé n’est pas de ceux pour lequel nous aurions versé trois kopecks. Notre ancien repose-fesse en chef venait lui aussi d’un coup de chance, et, pour l’équivalent de 10 euros, rentrait parfaitement dans un précédent terrier. Amis des petits espaces, confort précaire-mais-confort-quand-même, ses coussins-casse-gueule et son format pour hobbit commençaient à me sortir légèrement par les yeux. Je résistais, nous résistions : pas avant le prochain déménagement (eh oui, on espère toujours que le prochain sera le bon), on investira dans un qui nous plaira vraiment beaucoup, un beau canap’ vintage et confort, lignes claires et belle couleur…

Et puis voilà, aussitôt vu aussitôt adopté. Son cuir noir promptement recouvert de mon grand tissu rouge à fleurs colorées, gros coussins, une bibliothèque de bougée plus loin, et il se fond dans le décor. Nos fesses nous disent merci…

 

Publicités

Une réponse "

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s