Opération Zéro Déchet

Par défaut

Le printemps en Suède n’est pas franchement d’actualité, il pleut/grêle/neige, au choix, et en alternance. Et je suis tout de même fort contente d’y être ! D’autant plus que mon canapé jaune est un excellent ami de glandouille et que je ne me lasse pas de m’y prélasser. Savoir la forêt à ma porte me suffit, je me contente tout à fait de rester chez moi ! J’ai beau regarder la pluie et caresser le chat, j’ai encore et toujours une montagne de projets en cours.

Le dernier en date ? Réduire les déchets ménager chez nous. C’est la mode dite du Zéro Déchet, truc de bobo-écolo à fond les ballons ! Nous avons beaucoup de chance à Stockholm car le recyclage est très très efficace. Nous avons moins de chance à Stockholm car il n’y a pas de boutiques dans lesquelles on peut acheter en vrac (le riz, les légumineuses ou les céréales par exemple). J’ai de la chance car Marat a un stock de chemises de beau coton et à jolis motifs devenues franchement immettables que je peux joyeusement découper et recoudre pour en faire des mouchoirs et des serviettes en tissus.

Pour la question de l’hygiène des mouchoirs en tissu, j’ai pour idée d’en avoir un par jour, pour la petite goute au nez du vent suédois. A raison d’une machine par semaine, cela me fait sept petits mouchoirs, d’ici à ce que je convainque mon homme ! Pour les épisodes rhumesques plus sérieux, une boîte de mouchoirs jetables du commerce dans le sac à dos  fera l’affaire (pas de petits sachets individuels en plastique. Beh !).

Les manches d’un pull-rapetissé-au-lavage se sont transformés en chiffons pour gratter notre poële-en-fonte-chérie. Et un vieux torchon vieux de vieux sert d’essuie tout. Plus besoin de « sopalin » chez nous !

IMG_3688

Une vieille serviette se trouve découpée en petits petits bouts pour remplacer les cotons qui nettoient le visage. Comme nous sommes deux adultes à utiliser des petits cotons, j’en ai fait une quinzaine, le stock pour une semaine. J’en avais déjà issus du commerce, mais à quoi bon les acheter si on peut juste faire de la récup !

J’avais acheté au magazin bio de la Presqu’île un super décrasse oreilles cet été pour ne plus consommer de cotons-tiges, et du shampoing-solide-qui-sent-bon sous la forme de savon au lieu du shampoing dans les bouteilles toutes platiques.

Reste que je me bas encore avec les sacs en plastique qui transportent les courses et les fruits et légumes. Nous avons moults sacs en tissus qu’il suffit de glisser dans son sac à dos pour  transporter les trois courses que l’on fait en rentrant du travail, il y a des mini-sacs pour y mettre les fruits et légumes. Là, ce sont les autres habitants de ce foyer qui doivent faire évoluer leurs habitudes !

Ce qui me rend positivement folle, ce sont les légumes et les fruits bios emballés individuellement dans du plastique. Il me semble que c’est un faux-plastique fait à partir de maïs, j’espèèèèère, parce que GRRRRRR ! Comme nous sommes végétariens avec une forte tendance végane ces jours-ci (quand on cuisine à la maison, pas quand on est invités ou à l’extérieur), pas de soucis d’emballage de viande ou de fromage. Par contre le tofu est emballé dans du plastique non recyclable. Mais le quorn l’est.

IMG_3671

25 assiettes Vegan de Marie Laforêt, une des meilleures acquisition de livre de cuisine. J’ai exclusivement cuisiné avec ces recettes pendant les vacances, et c’était simplement délicieux, un voyage au tour du monde, et bien nourrissant avec ça ! Les brochettes de Shitaké-tofu-courgettes marinés toute la nuit avec des frites de patate douce sur la couverture est une vraie tuerie. Miam !

Gisèle-la-poubelle est au régime, mais restons réalistes : nous tendons vers moins de déchets non-recyclables, mais ne parvenons pas encore à les supprimer tout à fait.

Ma prochaine étape est d’acquérir un lombricomposteur d’appartement. Finalement dans nos déchets ménagers il y a beaucoup d’épluchures… Mais pour mon élevage de vers de terre d’appartement, j’attendrai la rentrée en août pour ne pas en faire subir la responsabilité à Marat ou à notre coloc’ !

Publicités

Une réponse "

  1. Pingback: Broderies de printemps | Cap'taines Crochettes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s